22/07/2004

Eté 67.

"Eté 67":ça bouge, ils sont jeunes et pourtant ils réinventent les années soixante.Ils jouent entres-eux et avec le public.J'ai encore reçu "les larmes du bonheur.Peut-être en finale dimanche ???
 
PS: quand les spaghettis sont bons, je me mouche, c'est physique.
Quand le spectacle est fort; émouvant; bien fait, j'y peu rien mais mes yeux se mouillent

C'est certainement une forme de bonheur.

 
Visitez leur site

17:31 Écrit par cady | Lien permanent | Commentaires (0) |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.